Accord signé avec Universitas Indonesia

mer. 31/01/2018

Etudier en Indonésie dans l'une des meilleures universités du monde devient possible

  • International
Le nouveau partenariat acquis avec la prestigieuse université de Jakarta permet aux futurs ingénieurs de l'ISEN de partir un semestre en Asie du Sud-Est et aux Indonésiens de venir sur le campus de Toulon.
Le campus d'Universitas Indonesia moderne et multiculturel s'étend sur 320 hectares. Le campus d'Universitas Indonesia moderne et multiculturel s'étend sur 320 hectares.

L'ISEN Yncréa Méditerranée a signé en janvier un accord bilatéral avec Universitas Indonesia devenant la 28e destination internationale proposée aux étudiants de l'école. Classée 277e mondiale, l'université basée à Jakarta talonne l'école des Ponts Paris Tech de quelques places.

Figurant parmi les universités en plein essor, Universitas Indonesia a gagné 81 places en deux ans, dans le classement des meilleures universités. Ce nouveau partenariat s'inscrit dans la stratégie ISEN de développement de la mobilité étudiante, en Asie. Après la Thaïlande et la Malaisie, les étudiants ISEN du cycle ingénieur peuvent désormais partir dans la capitale indonésienne pour étudier un semestre. 

"Tous les étudiants doivent réaliser deux mobilités, au minimum, dans leur cursus de cinq ans. D'abord quatre semaines dans un pays anglophone ou anglophile durant le cycle préparatoire puis trois mois minimum dans le cycle ingénieur", indique Normand Beaudry, responsable des relations internationales. Pour les classes préparatoires, c'est une nouveauté de la rentrée 2017. "On souhaite les faire partir tôt pour leur éviter de se bloquer en anglais et démystifier le départ à l'étranger".

Pour ce faire, l'ISEN se veut délibérément flexible sur la forme du départ (séjour linguistique, stage associatif, stage métier, volontariat, projet personnel...) et accepte tout projet personnel jugé pertinent. "On encourage la personnalité de l'élève. Quelqu'un qui part à l'étranger pour un projet personnel constructif et nécessaire à son évolution sera encouragé. Nous avons eu le cas d'un sportif de haut niveau parti faire un stage en Allemagne pour préparer une compétition internationale" se rappelle Normand Beaudry. Le sportif en question ? Mikaël Viviani, champion international de trampoline diplômé en septembre, a bénéficié d'aménagement de son parcours d'étude grâce à la flexibilité de l'ISEN : "Je ne pensais pas qu'on allait nous former à être quelqu'un dans la vie. L'approche humaine et sociale est surprenante et très précieuse"

Internationaliser les salles de classes

Depuis septembre 2017, les cours du premier semestre de 4ème année sont intégralement dispensés en anglais sur le campus de Toulon. Une aubaine pour l'étudiant ISEN qui pourra justifier ensuite sur son CV d'un an de cours en langue étrangère, si celui-ci a réalisé une mobilité d'un semestre.

La nouvelle politique de l'école se veut davantage tournée vers l'internationale car le numérique parle l'anglais. Le marché du travail très actif dans ce domaine requiert des ingénieurs bien formés et maîtrisant la langue. C'est incontournable. "Nous voulons valoriser le niveau en langue de nos futurs ingénieurs amenés à travailler à l'international, pour une grande partie d'entre eux. Nous voulons internationaliser les salles de classes et attrirer plus d'étudiants étrangers", annonce Normand Beaudry. 

Un défi que l'ISEN Yncréa Méditerranée est en train de réussir en signant de nouveaux partenariats. Cette année, dix nouvelles destinations ont été proposées aux étudiants pour leur mobilité. Et il semblerait qu'un nouvel accord soit en phase d'être signé...


 

CONTACTEZ-NOUS


UNE QUESTION ?
Notre équipe pédagogique vous répond

Par mail être rappelé
  • Suivez-nous !