Ma vie d'artiste à l'ISEN

ven. 20/04/2018

Titouan Sola alias Canaab oscille entre une carrière d'ingénieur ou d'artiste

  • Portraits
La semaine, à l'ISEN, il a les mains sur le clavier d'ordinateur et le week-end sur la guitare, la batterie ou la table de mixage. La semaine, à l'ISEN, il a les mains sur le clavier d'ordinateur et le week-end sur la guitare, la batterie ou la table de mixage.

Canaab, projet musical créé par un étudiant de l’ISEN Yncréa Méditerranée, c'est une histoire de famille et pas n'importe quelle famille. La Famille ISEN. Pour être plus précis, Canaab découle d'ISEN Music, association étudiante composée de 35 membres.

Titouan Sola, élève en Master 1 Ingénieur d'affaires fait partie de cette famille. Sa passion pour la musique a pris son envol grâce à ISEN Music , son stage de 4è année se déroulera dans une start-up crée par un ancien membre de ladite association et les membres de son autre groupe The Zoo proviennent également d'ISEN Music. Et les études d’ingénieur dans tout cela ? 

Comme beaucoup d’étudiants, les choix de cursus et idées de carrières évoluent dans le temps. Le natif varois n’échappe pas à la règle. En seconde au lycée Paul Langevin de la Seyne-sur-Mer, ce passionné d’informatique n’a pas de réelle perspective et commence à décrocher jusqu’à ce qu’il décide de son orientation. "J’ai découvert l’ISEN lorsque j’étais en 1ère S/SI et c’est la motivation d’intégrer sa prépa qui m’a remis au travail puis permis d’obtenir mon bac avec mention TB". En septembre 2014, Titouan prend sa place sur les bancs de la prépa et sort Major en Maths en première année.

"Le projet Canaab n'aurait pas existé sans l'ISEN"

Même si l'ambiance de la prépa intégrée de l'ISEN est très appréciée par les élèves notamment grâce à l'entraide et l'accompagnement personnalisé, Titouan aspire à quitter ce cadre très scolaire qui lui rappelle le lycée. "En 3è année, c'est la libération, on devient un élève-ingénieur qui s'implique dans son travail puisqu'il y a un résultat final", s'enthousiame-t-il. Ce succès dont il parle intervient rapidement en 3è année avec la Garage Week. Très prisé par les étudiants, l’évènement les met en situation de projet où ils doivent proposer un concept et réaliser un prototype en cinq jours. "On travaille avec  des personnes que l'on ne connaît pas ou très peu, j'aime bien dire qu'on a souffert ensemble", se rappelle-t-il.

La troisième année sera charnière pour l'étudiant de 21 ans aussi bien scolairement que personnellement. "J'ai compris que j'avais une passion forte en moi et qu'il fallait la développer, c'est là que je commence le projet Canaab avec l'envie de faire de la musique et de laisser une trace. Je me donnais deux semaines pour créer un morceau et le publier. Je voulais avoir un jalon pour savoir ce que j'avais réalisé à tel moment de ma vie", raconte celui qui joue de la musique depuis ses 13 ans. Ça c'est pour la partie musique. Car côté école aussi, les choses bougent.

"Cela m'a toujours épaté cette puissance qu'on a sous le clavier"

En janvier 2017, le président d'ISEN Music est "persuadé de choisir le Domaine Professionnel Big Data pour le Master 1 mais après avoir passé quatre mois en échange à Sherbrooke, au Québec", il décide finalement d'opter pour le DP Ingénierie d'AffairesDéjà habitué à manager une équipe de par ses fonctions de président d'association, Titouan envisage d'aller plus loin. Il souhaite découvrir davantage l'humain, apprendre à communiquer, articuler les compétences de chacun quitte à accepter de moins toucher à la technique.

Aujourd'hui, il ne regrette pas ce choix : "la technique n'est pas un problème mais trouver les bonnes solutions et savoir pourquoi on fait les choses" lui paraît fondamental. "Quand je suis arrivé à l'ISEN, je savais que je voulais m'orienter vers l'informatique. Cela m'a toujours épaté cette puissance qu'on sous le clavier, je trouve ça incroyable !".

Lors de son échange à Sherbrooke, contraint de laisser ses instruments en France, il en profite pour composer un maximum de morceaux qu'il enregistrera à son retour. "J'avais quand même loué une guitare accoustique sur place", précise-t-il. Titouan est un artiste et cela se remarque. Souvent la casquette vissée sur la tête, qu'il a enlevé pour la photo, il est looké comme un amateur de Rock qu'il est.

Etrangement, il arbore un large sourire lorsque l'on parle de l'ISEN et laisse place à un regard profond lorsqu'il parle de musique. "La musique, c'est mon refuge, elle m'a beaucoup aidé", confie-t-il très sincèrement. "Et mon objectif, c'est d'aider les gens à travers la musique. C'est pour cela que j'ai envie de développer mon projet".

Après avoir fait son premier concert en janvier 2018 pour l'inauguration d'un restaurant du centre-ville de Toulon, Canaab a démontré aussi ses talents de compositeur lors de la soirée des anciens élèves. Ses chansons ont été reprises par le club étudiant ISEN Orchestre. Connu dans une sphère très privée ou par des amis d'amis, la prochaine étape consiste à casser cette sphère intime. L'hébergement de ses chansons par des plateformes de musique en streaming connues tels que Deezer ou Spotify devrait permettre de donner un peu d'essor à ce futur ingénieur-artiste. 

Mais au fait que signifie Canaab ? Réponse sur la page Facebook d'ISEN Méditerranée

 


Dans les locaux de l'association, Titouan répète pour le groupe ISEN Orchestre.

CONTACTEZ-NOUS


UNE QUESTION ?
Notre équipe pédagogique vous répond

Par mail être rappelé
  • Suivez-nous !