Nouveau prix pour RADS qui surfe sur la réussite

mer. 21/02/2018

Les étudiants ISEN ont gagné le concours Var Terre d'Innovation

  • Prix et concours
Didier Goguenheim, directeur ISEN et Bernard Sans, président de TVT remettent un chèque de 3000€ à l'équipe de RADS. Didier Goguenheim, directeur ISEN et Bernard Sans, président de TVT remettent un chèque de 3000€ à l'équipe de RADS.

Après avoir gagné la Startup Week-end de Toulon en décembre, RADS continue sa route victorieuse. Le projet des étudiants ISEN a remporté, mardi 20 février, le prix étudiant entrepreneur du concours Var Terre d'Innovation (VTI) dont la 8ème édition s'est tenue dans les locaux de la Maison du Numérique et de l'Innovation. Organisé par TVT, VTI récompense chaque année les projets varois les plus innovants. 

"On est vraiment très contents car les 3 000€ vont nous permettre de payer les noms de domaine et de la marque, le logo et d'avoir de la trésorerie pour développer le projet", se réjouit Loup Ollivier étudiant en Master Ingénierie des Affaires, à l'ISEN. "Cela nous conforte dans l'idée que notre projet est bon. Les concours sont de vrais tremplins !", reconnaît Jérémie Demol, en Master Réseaux, Communications mobiles et objets connectés.

Depuis décembre et la victoire de la Startup Week-end, RADS, le capteur des sports de glisse prend forme. Cet objet connecté, placé sur les planches de surf, va permettre de capter en temps réel les styles de figure, la hauteur des sauts et de pouvoir évaluer les performances. Mais pour être opérationnel, Romain Laurent et Jérémie Demol ont encore beaucoup d'heures de développement.

Devenus étudiants-entrepreneurs depuis, ils font le point sur l'avancée du projet. "Techniquement on a fait un prototype qui arrive à récupérer le positionnement dans l’espace et à envoyer les informations sur le téléphone. On est en train de faire une visualisation de l’objet en 3D qui bouge et qu'on voit ensuite bouger sur le téléphone", détaillent-ils.

La dernière semaine de février permettra d'avoir des données propres et de passer à l'étape suivante à savoir l'envoi sur le réseau de neurones, appelé aussi intelligence artificielle. Viendra ensuite la phase d'apprentissage où le réseau de neurones va devoir emmagasiner les styles de figures et savoir les reconnaître.

On dit que les bons projets jouissent parfois de coups de pouce et de chance. C'est le cas pour l'équipe de RADS qui intègre un expert en réseau de neurones. Antoine Sevilla, diplômé de l’Université de La Garde rejoint l'équipe fin février. "La petite histoire c'est qu'il a vu Romain qu'il connaisait déjà, en regardant par je ne sais quel hasard la retransmission en direct, sur Youtube de la Startup Weekend", raconte Jérémie Demol. "C'est marrant car j'avais pensé à le contacter et c'est lui qui l'a fait", sourit Romain Laurent. "Pour nous c’est une chance énorme car il est très bon en intelligence artificielle!"

Les prix et concours permettent aussi aux futurs ingénieurs de développer leur réseau et de gagner en notorieté. Leur projet plaît, c'est une certitude. Lors de la remise du prix VTI, un avocat est venu leur proposer une aide gratuite d'un an où ils seront encadrés juridiquement notamment sur les droits d'auteur et sur la juridiction de l'application.

Sélectionnés pour le Training Camp de TVT, les étudiants sont accompagnés pendant quatre mois, un jour par semaine. "Ils nous incubent et nous aident sur la vision du projet en abordant le business model, la stratégie commerciale, la segmentation, la communication, le pitch...", apprécie Jérémie Demol surpris et enchanté de toutes ces aides dont ils bénéficient. 

Le soleil semble briller sur RADS qui prévoit de présenter un prototype final au printemps 2019 après avoir testé son produit cet été sur les surfeurs de Navarre et plus loin encore... Mais chut, c'est encore un secret!!! 

Lire le précédent article sur RADS 


Le projet étudiant RADS est également un projet de fin d'études qui se déroule d'octobre à février, en dernière année de cycle ingénieur. Sébastien Clauzier, enseignant-chercheur en électronique a encadré RADS et nous livre ses impressions. 

TROIS QUESTIONS À... Sébastien Clauzier 

Comment s'est déroulé le projet ?
Sébastien Clauzier : "Tout le monde a réussi à faire ce qui était prévu au départ, c’est une première réussite. Ils ont vraiment bien géré le projet avec une répartition des tâches parfaite. J’ai remarqué que les groupes étaient beaucoup plus autonomes lorsqu’ils étaient pluridisciplinaires*. On se voyait en moyenne une fois par semaine après avoir fixé un cadre au départ, notamment sur le choix des technologies à utiliser. 

Que leur avez-vous apporté ?
S.C. : L’encadrant apporte principalement un support technique dans la conduite du projet. Spécialisé dans l’électronique, j’ai aidé à faire la validation et les soudures des cartes. Puis, j’ai défini avec eux la pertinence du choix des capteurs qui seraient placés sur la planche de surf et du réseau de communication à utiliser pour envoyer les données enregistrées en mer.  

Quels sont les enjeux pour les étudiants et pour les enseignants ?  
S.C. : L’intérêt c’est de partir d’une idée et d’obtenir un produit. Ce qui est très valorisant pour eux. Pendant six mois, ils se basent sur des compétences vues en cours avec une ouverture sur des technologies plus pointues. Ils se rendent compte qu’avec ce qu’ils ont appris, ils peuvent développer de nombreuses applications, développer des systèmes de communication bluetooth… Pour RADS, ils avaient un bagage "Intelligence artificielle" mais ils ne l’avaient jamais vraiment appliqué. Les projets les mettent dans une situation professionnelle concrète. Et pour les enseignants, cela nous permet d’apprendre aussi !!!"

*Dans le groupe RADS, quatre Domaines Professionnels sont représentés : Ingénierie des Affaires dans le monde du numérique, Développement logiciel, Big Data, et Cloud Computing, Réseaux, Communications mobiles et objets connectés et Smart Energies et Domotique. 


Le trio d'étudiants ISEN se réjouit de sa victoire

CONTACTEZ-NOUS


UNE QUESTION ?
Notre équipe pédagogique vous répond

Par mail être rappelé
  • Suivez-nous !