Portrait d'enseignant : Thomas Dandelot

lun. 18/01/2021

Responsable de l'option Développement Logiciel

  • Portraits
Thomas Dandelot est responsable de l'option Développement Logiciel du Cycle Ingénieur d'ISEN Méditerranée

Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Je suis responsable de l’option Développement Logiciel pour les étudiants en 4ème et 5ème année d’école d’ingénieurs. Je me suis plongé dans l’informatique dès mes premières années post-bac, j’ai un DUT Génie Logiciel (bac +2) et un DESS informatique (bac +5). J’ai toujours travaillé dans l’informatique pendant mes études, mes “boulots d’été” allaient de la maintenance de parc d’ordinateurs au développement de sites web pour des entreprises de la région PACA.

Une fois diplômé, j’ai travaillé dans une start-up dans le domaine du e-commerce puis auprès de sociétés de services dans lesquelles j’ai effectué des missions variées pour des industries aussi diverses que la micro-électronique ou le jeu vidéo. J’ai enfin intégré la R&D d’un grand acteur français de la sécurité numérique.

Qu'enseignez-vous aux élèves de l'ISEN ?

Le but de l’option Développement Logiciel est de former les étudiants sur les différentes phases d’élaboration d’outils informatique. Comment identifier un besoin client et le réaliser de bout en bout en gardant à l’esprit que l’innovation n’est pas simplement de trouver des idées qui sont nouvelles, mais d’être capable de s’adapter à l’évolution des contextes. Autrement dit, faire le design d’un logiciel en gardant à l’esprit qu’il devra forcément évoluer, de la manière la plus agile possible.

Les étudiants de cette option apprennent donc à faire des architectures logicielles modulables, à les déployer et les superviser en continu, en utilisant des technologies et les langages informatiques très répandus dans l’industrie d’aujourd’hui, comme le fait de tirer partie de l’élasticité du cloud public, faire du développement mobile natif et hybride ou encore savoir choisir les systèmes appropriés parmi la masse de systèmes de gestion des données disponibles sur le marché.

Depuis combien de temps enseignez-vous à l'ISEN ?

J’ai commencé à enseigner dans divers établissements de la région juste après l’obtention de mon diplôme en 2001. J’ai commencé à enseigner à l’ISEN en 2007.

Pourquoi avoir choisi d'enseigner ?

J’ai eu l’opportunité d’enseigner très tôt car le dirigeant de la première société dans laquelle je travaillais était responsable d’une unité d’enseignement informatique en DUT, et je me souviens quand j’étais étudiant, la passion qui émanait des enseignants que je côtoyais m’a donné envie à mon tour de transmettre cette passion. Ainsi, dès que j’ai eu l’opportunité d’enseigner, je l’ai saisie sans hésiter. Je suis content de voir aujourd’hui que plusieurs élèves que j’ai eu dans mes cours sont enseignants à leur tour aujourd’hui. Le cycle se perpétue !

Que faites-vous quand vous ne donnez pas de cours à l'ISEN ?

Je travaille au sein d’une équipe qui supervise les solutions logicielles dans le public cloud pour un grand groupe français de la sécurité numérique. Nous avons pour mission de sécuriser les infrastructures, d’accompagner les équipes dans leur stratégie autour du Cloud Public et de surveiller en permanence les solutions déployées.

Le(s) petit(s) plus des diplômés de l’ISEN Méditerranée ?

En plus des cours et travaux pratiques “classiques”, les étudiants travaillent sur des projets tout au long de l’année. En quatrième année, les projets sont dits “techniques”, ils sont là pour que les étudiants apprennent sur des cas concrets orientés “utilisateur final”. En cinquième année, les projets sont orientés vers l’industrie, souvent en partenariat entre l’école et des entreprises. Cette façon de travailler prépare de la meilleure des manières les étudiants au monde du travail post-diplôme.

CONTACTEZ-NOUS


UNE QUESTION ?
Notre équipe pédagogique vous répond

Par mail être rappelé
  • Suivez-nous !